AccueilMode & BeautéCombien coûte une injection d'acide hyaluronique dans le nez ?

Combien coûte une injection d’acide hyaluronique dans le nez ?

Le coût d’une injection d’acide hyaluronique dans le nez varie en fonction de l’établissement où vous faites effectuer le traitement. Cependant, avant d’estimer combien ce traitement peut vous coûter, il est nécessaire de vous fournir quelques informations générales sur la question.

Le principe de l’acide hyaluronique

Il n’existe pas de prix fixe pour une injection d’acide hyaluronique car il est déterminé par différents facteurs. Toutefois, nous pouvons vous proposer un chiffre approximatif du coût de ce traitement. Par exemple, une injection d’acide hyaluronique dans le nez coûtera entre 300 et 500 euros TVA comprise. En outre, lorsque vous calculez le coût d’une injection d’acide hyaluronique dans le nez, tenez compte des facteurs suivants :

  • La qualité du produit à perfuser ;
  • Les défauts à corriger.
  • Les frais du médecin doivent également être pris en compte.

Les données probantes

Le coût d’une rhinoplastie médicale est déterminé par un certain nombre de facteurs. Vous disposez des possibilités suivantes :

Le coût de la consultation au cabinet médical choisi.

Lorsque vous vous rendez dans un cabinet de rhinoplastie médicale, la consultation initiale vous est facturée. Évidemment, le coût de cette consultation varie en fonction du cabinet choisi, mais il peut aller de 50 à 90 euros en général.

Il convient de noter que le coût total comprend les frais du médecin, qu’il ne faut pas confondre avec le prix de la consultation. Au cours de cette consultation, des examens cliniques seront effectués, suivis d’une analyse numérique des images afin d’identifier la thérapie qui sera utilisée.

En général, à l’issue du rendez-vous, le médecin vous remettra un devis complet comprenant le coût du produit ainsi que les autres frais liés à l’intervention (les honoraires).

Les diverses imperfections qui seront traitées

Le coût d’une injection d’acide hyaluronique peut également être influencé par les défauts ou les imperfections à remédier. Même si l’injection est réalisée sur la même surface (le nez), il faut savoir que plus les réparations sont importantes, plus le coût est élevé, car la quantité de solution nécessaire augmente. Par conséquent, le nombre de seringues nécessaires au processus augmente.

Le nombre de seringues qui ont été utilisées tout au long du processus

Une seule seringue est généralement nécessaire pour réaliser une rhinoplastie médicale. Toutefois, dans d’autres circonstances, lorsque les défauts sont importants et que la solution doit être injectée en de nombreux endroits, le traitement peut nécessiter jusqu’à deux, voire trois, injections. Il faut toutefois savoir que le coût de la première seringue débute à 300 euros et varie en fonction de la qualité du médicament injecté et de la pratique choisie. Les coûts des seringues suivantes sont progressifs.

La qualité de l’acide hyaluronique injecté

Compte tenu de la diversité des types et des qualités d’acide hyaluronique disponibles, il est impossible de vous donner un prix régulier.

Néanmoins, afin d’assurer la sécurité des patients et de fournir un niveau de service plus élevé, la majorité des médecins choisissent d’utiliser un type spécifique d’acides hyaluroniques. Il s’agit d’acides hyaluroniques purs qui ont été approuvés par la FDA (Food and Drug Administration). En plus de cette homologation, certains produits bénéficient d’une anesthésie pour plus de confort. Il faut noter que le prix de ce produit est assez élevé.

Quelle est la procédure à suivre pour une injection d’acide hyaluronique ?

Vous envisagez de vous faire injecter de l’acide hyaluronique dans le nez ? Nous allons vous montrer comment cela se passe. Si vous avez encore des questions, vous pouvez trouver des réponses sur ce site.

Avant tout, vous devez savoir qu’il s’agit d’un processus médical. Par conséquent, vous pouvez éviter de prendre rendez-vous avec une esthéticienne. Vous devez vous adresser à des chirurgiens esthétiques ou à des médecins qui ont obtenu le diplôme universitaire DUTIC.

Deuxièmement, vous ne recevrez pas votre injection lors de votre première consultation. En effet, vous devez d’abord évaluer votre état actuel. Le médecin inspectera votre visage et en prendra des photos. Il s’informera également de vos antécédents médicaux. En fonction de ces éléments, le médecin vous informera de ce qui peut être fait.

Si une injection d’acide hyaluronique est possible, le médecin vous fournira un devis et votre autorisation éclairée. Il vous expliquera également comment cela sera fait ainsi que les risques de l’injection. Il y aura ensuite un moment d’introspection. Dans la plupart des cas, il est de 15 jours. Vous pourrez bénéficier de la thérapie à l’issue de ces deux semaines.

L’injection doit avoir lieu dans un cabinet d’esthétique afin de garantir le respect des normes de propreté.

  • Comme chez le dentiste, vous serez assis sur une chaise médicale.
  • Votre visage sera lavé et vous serez démaquillé.
  • Si l’injection ne contient pas d’anesthésiant local, il se peut que l’on vous en administre un.
  • L’injection sera ensuite administrée selon le processus spécifié lors de la visite initiale.
  • Le traitement peut durer entre 10 et 30 minutes, en fonction de ce qui a été convenu.

Sachez également que certaines cliniques de chirurgie esthétique peuvent vous proposer une thérapie de beauté après les injections. Il est possible que vous ayez un certain gonflement autour du site d’injection, comme des rougeurs ou de petits hématomes. Une esthéticienne peut donc vous proposer une séance de maquillage avec des produits adaptés pour vous permettre de rentrer chez vous ou de vous rendre au travail sans attirer l’attention sur vous.

Il est maintenant suggéré de rester calme pendant 6 heures. Par conséquent, il est préférable de planifier le rendez-vous un jour de repos ou de prendre un jour de congé. Autre précaution, le médecin vous conseillera de ne pas boire d’alcool, de ne pas vous exposer au soleil (ou aux UV en cabine), de ne pas prendre de médicaments (anti-inflammatoires, anticoagulants…), ni de vous rendre dans un établissement thermal pendant quelques jours.

Les plus lus